Unimet d.o.o.: "Presque toutes les pièces ici sont produites avec la technologie iMachining!"

… La plus grande satisfaction à été de voir les temps d'usinages réduit de 63% quand l'iMachining était utilisé sur des pièces de grande dimension...

… La plus grande satisfaction à été de voir les temps d'usinages réduit de 63% quand l'iMachining était utilisé sur des pièces de grande dimension...

Unimet d.o.o. a d'abord commencé en tant qu'atelier indépendant en 1980. A l'époque, l'entreprise utilisait  six machines installés dans 100m². Pendant cette période ils produisaient des pièces pour des clients locaux seulement. En 1984 le direction d'Unimet décida de passer à la machine numérique.

Depuis ce moment la, l'entreprise s'est étendu, et à grandement évolué, à l'heure actuelle Unimet possède cinq centres de productions qui recouvre 6500m² de bâtiment avec plus de 50 machines numériques, ainsi que le même nombre de machine conventionnel pour un total de 230 employés.

L'entreprise fourni à ses clients des pièces tournés ,fraisés, et assemblés, tout en interne. Ils usinent principalement des matériaux tel que l'aluminium, l'acier, le bronze, ainsi que le plastique, l'inconel, et le titane. Ils fournissent en pièce des secteurs d'activités tel que l'automobile, l'aeronautique,la medecine et d'autres.

Le parc machine d'Unimet est composé de marque de machine tel que Tsugami, Quaser, OKK, Hermle, Dahlih, Feeler, Daewoo, Mori Seiki, Takisawa, Okuma, et Hyundai. La plupart des machines sont équipés de contrôleurs Fanuc.

Durant ces dernières années la demande pour des pièces avec des géométries complexes à augmenté considérablement et Unimet n'a eu d'autres choix que de chercher une solution FAO pour automatiser sa production et réduire les temps de programmations.

Srdjan Amidzic et Aleksandar Cvokic sont des ingénieurs mécanique d'Unimet et tout les deux travaillent depuis plus de 15 ans içi. Ils ont partagés leurs expériences avec SolidCAM:

“Il a été décidé d'acquérir la première licence de SolidCAM au début de l'année 2010. Le principal attrait du soft qui nous a convaincu de prendre SolidCAM était ses parcours d'outil si particulier et adapté à nos fraiseuses. L'intégration dans SolidWorks était également un argument de poids lors du choix, car cela permettait d'avoir une associativité solide entre la CAO et la FAO.”  

A l'heure actuel nous possédons 6 licences SolidCAM dans nos différentes entités.”

Unimet est client de SolidCAM depuis maintenant huit ans,et ils sont l'un des premiers clients à avoir acheté l'iMachining sur le marché Serbe. Après s’être renseigné sur les différentes caractéristiques de l'iMachining et notamment ses fameux parcours d'outils qui optimisent les conditions de coupes et qui usinent sans grande difficulté même les matériaux les plus résistants. Mais également comment cela peut augmenter drastiquement la durée de vie des outils. Unimet avait réalisé le potentiel que l'iMachining pouvait avoir pour leurs pièces et leurs machines, ils avaient donc finalement fini par passer commande et ajouter ce module à leurs SolidCAM.

Srdjan Amidzic à déclaré qu'il est toujours impressionné par la technologie iMachining et par les gains en termes de temps qu'elle fait bénéficier à l'entreprise, et il nous à confié que l'iMachining était le module le plus utilisé dans son atelier. 

Aleksandar Cvokic: “Presque toutes les pièces dans notre atelier sont fabriqué à l'aide de l'imachining. La plus grande de nos satisfaction à été de voir que nos temps de production ont été revu à la baisse de 63 % comparé a une utilisation sans l'iMachining .”  

A cause de leur large éventail de matériaux usinable, et de leurs complexité de pièce, Unimet doit utiliser une technologie de programmation avancé avec pour but de finir une pièce en un temps de cycle réduit. Par conséquent le module de tournage fraise avancé permettant de piloter des machines multi broches, multi tourelles, multi canaux est devenu le module de prédilection pour ces machines. Unimet est équipé de machines de tournages fraisages tel que : Nakamura NTY3 (3 Canaux), Takisawa TMM250M1 (2 Canaux), Doosan Puma, Okuma LB, etc.

Programmer et controler ces machines peut être un exercice difficile, même impossible quand il faut faire des pièces avec des géométries compliqués, donc Unimet s'est tourné vers SolidCAM pour trouver une solution. Le support de SolidCAM en collaboration avec l'équipe technique de Solifins dirigé par Bojan Jankovic et Sasa Simonovic ont trouvé une solution pour ces machines complexes en développant des  Post-Processeurs et une simulation machine dans SolidCAM 2016 pour la Takisawa TMM250M1. 

Lisez l'histoire complète dans l'industrial director

 

 

The engineers’ working environment
One of the Unimet’s production facilities
Aerospace part done with iMachining